Allez les bleus !!!

Source photo : Ouest-France

Le lancement officiel de l’EURO 2016 approche à grands pas, ce n’est plus qu’une question d’heures… Et cette année pour la première fois depuis 2007, ça se passera sans Michel Platini ! Mais la bonne nouvelle c’est que l’EURO 2016 se passe chez nous, en France, Cokorico ! Rappelez-vous, la dernière fois que la France a été pays organisateur, c’était pour la Coupe du Monde en 1998… Espérons que nos Bleus auront le même succès !

L’EURO 2016 en quelques chiffres

  • 15ème édition (2016)
  • 53 nations européennes lors des barrages de qualification
  • 24 pays participants (depuis 2016)
  • 51 matches
  • 9 groupes pendant les éliminatoires
  • 6 poules répartissant les 24 équipes sélectionnées (groupe A à F)
  • 18 arbitres
  • 10 stades (Parc des Princes – Paris /Stade de France – Saint Denis / Stade Bollaert-Delelis – Lens /Stade Pierre Mauroy – Lille / Parc Olympique lyonnais – Lyon / Stade Geoffroy Guichard – Saint Etienne / Stade Matmut Atlantique – Bordeaux / Stadium Municipal – Toulouse / Stade Vélodrome – Marseille / Allianz Riviera – Nice)
  • 10 juin – 10 juillet 2016

L’UEFA EURO en quelques mots

  • Naissance de l’UEFA en 1954
  • 17 nations participantes lors de la première édition
  • Le 1er match officiel le 28 septembre 1958 au stade central de Moscou (URSS-Hongrie 3 – 1)
  • La première édition a duré 22 mois (1958-1960)
  • L’Allemagne et l’Espagne ont gagné chacun 3 fois la compétition et la France 2 fois
  • Les joueurs ayant joué le plus grand nombre de matches lors de cette compétition sont Lilian Thuram et Edwin Van der Sar (16 sélections chacun)
  • Michel Platini, meilleur butteur de l’histoire de l’EURO (9 buts)
  • La coupe remise au vainqueur a l’honneur de porter le nom du père fondateur de l’UEFA : Henry Delaunay

Source : www.uefa.com, www.wikipedia.fr

Quand le sport fédère

Et ce n’est pas une nouvelle, le sport n’a pas de frontière et il fédère. Particulièrement le football. A chaque EURO ou Coupe du Monde de football, les nations s’enflemment et suivent les prouesses de leurs équipes avec passion. Pas besoin d’être véritable fan, ni de suivre le championnat national toute l’année, il suffit de se mêler aux ambiances survoltées et bon enfant des retransmissions de match dans les bars, sur les places ou dans les foyers. Impossible de passer à côté à moins que l’on soit ermite, un seul sujet pendant 1 mois au travail comme à la maison : le foot, le foot et le foot. Et cerise sur le gâteau, l’édition 2016 se passe en France, donc il sera difficile de ne pas voir les hordes de supporters issus de nos pays voisins porter fièrement leurs couleurs dans nos rues.

Bon comme à chaque fois il peut y avoir des esprits qui s’échauffent surtout entre supporters d’équipes différentes, même tous sont animés par la même passion, le langage footbalistique est donc universel.

Fan zone

Le fait d’être le pays organisateur procure à la France de nombreux privilèges : hausse du tourisme, belle visibilité, mais aussi l’établissement de Fan Zones officielles. Au menu : écran géant pour les retransmissions, animations et cadeaux à gagner, concerts, boutique officielle… Bref le cocktail idéal pour vivre l’Euro entre amis ou en famille. Et oui vous n’avez pas eu la chance d’être tiré au sort pour l’obtention de billets, c’est l’occasion de vivre le match « presque » comme si vous y étiez. Voici la fan zone la plus célèbre de cette édition 2016 : la fan zone de la Tour Eiffel située sur le Champs de Mars.

fanzone

Source image: VINCENT LEFAI PHILIPPE MOUCHE / AFP

Hymne officiel, c’est lequel ?

Entre polémique ou confusion, difficile de s’y retrouver en matière d’hymne officiel. Comme chaque Coupe du Monde, chaque UEFA EURO a son hymne officiel, mais il y a aussi l’hymne officiel des bleus, et les hymnes décrétés officiels par des sponsors, des partenaires ou encore des chaînes de télévision. Voici donc les lauréats de l’édition 2016 :

  • Hymne officiel de l’Euro 2016 : David Guetta avec son remix de I will survive de Gloria Gaynor (oui oui la même chanson que pour la victoire des bleus lors de la Coupe du Monde en 1998)
  • Hymne officiel des Bleus : Skip the Use avec la reprise de mondialement connue du groupe de rock Kiss I was made for loving you (my team)

  • et pour M6 c’est le titre Cosmofolie de Soprano

La polémique se situe surtout autour du groupe lillois Skip The Use qui a choisi de chanter en anglais, ce qui provoque la foudre de certains médias et journalistes comme Estelle Denis, présentatrice tv spécialisée dans le sport (et accessoirement Madame Domenech), ainsi qu’André Vallini, le secrétaire d’État à la Francophonie qui a publié sur son compte Twitter : “La chanson de l’équipe de France en anglais : consternant et inacceptable ».

Mais la chanson qui cartonne le plus dans l’hexagone est la version officieuse de l’hymne officiel, une parodie tout en humour qui raconte l’histoire d’un fan de football (et supporter des Bleus) qui explique en chanson à sa petite-amie ce qu’il va se passer durant l’UEFA EURO. Dans J’préfère te prévenir, le collectif Lolywood reprend la musique de Cabrel (Je l’aime à mourir) et annonce que les prochaines semaines seront destinées uniquement aux matches, à la bière, aux copains, aux colères contre l’Italie et suggère gentiment aux femmes de supporter d’aller dormir ailleurs. La fin fait honneur aux femmes qui prennent finalement leur revanche face à ce matchisme. A voir sans modération.

L’EURO, le Marketing à l’état pur

Comme pour de nombreux événements sportifs, l’EURO est l’occasion idéale de :

  • vendre une foule de produits dérivés
  • permettre aux sponsors une visibilité internationale
  • valoriser le tourisme des villes accueillant les matches

L’UEFA EURO est en effet une véritable marque déposée. Le logo inspiré du thème « Célébrer l’art du football » en est le point de départ. A cela s’ajoute la devise (ou slogan si on raisonne publicité) : Le Rendez-Vous. Tout un programme !

Afin de finir en beauté, la rédaction ne résiste pas à l’envie de vous passer à nouveau l’une des meilleures publicités de sponsors lors de l’EURO 2006 : Allez les Bleus by Toyota.

Pub Toyota

 

Vous aimerez aussi
Source photo : UV patch de L’Oréal www.usine-digitale.fr
La connexion dans la peau
cocktail gagnant
Quel est votre cocktail ?
Source photo: www.midilibre.fr
Tendances cuisine 2016 : cap sur la nouvelle street food !

Laissez un commentaire

Votre commentaire*

Nom/pseudo*