La stratégie de l’échec

Initiation Qi Gong

Univers : Zen et Bien-être

Insuffler harmonie et calme dans un groupe grâce à ce team-building vraiment zen. Le Qi Gong est une technique chinoise basée sur la lenteur. Elle permet de recharger les batteries toute en douceur.

  • Durée : A partir de 45 minutes
  • Nb. participants conseillé : Minimum 8 personnes
  • En savoir davantage sur cette activité : description complète

La stratégie de l'échec

Une nouvelle tendance chez les entrepreneurs émerge doucement en France, c’est la dédramatisation de l’échec. Venue (bien sûr) des Etats-Unis, cette tendance tente de venir briser un des plus gros tabous : survivre à l’échec.
En France, une habitude dans les mentalités a particulièrement la vie dure. Nous pensons qu’échouer est un drame, une honte, une possibilité qui n’existe que chez les autres et jamais chez soi. Alors lorsque l’on trébuche, au niveau professionnel ou personnel, rebondir devient plus compliqué.
Nous sommes conditionnés dès l’école primaire à la peur de mal faire. Le système de notation est d’ailleurs régulièrement remis en cause car il sanctionne plus qu’il ne félicite.
Nous développons ainsi une peur de l’échec plus grande et imposante que l’échec lui-même.
Et si l’échec n’était qu’une vue de l’esprit. Ne faut-il pas tomber pour apprendre à marcher ? Les reflexes face aux échecs que nous avons naturellement lorsque nous sommes enfants ne sont-ils pas déformés et refoulés en grandissant ?

Les conférences FailCon

C’est fort de ces questions qu’un nouveau mouvement anti-déprime de l’échec a vu le jour. Amorcée par les célèbres conférences Failcon (http://france.thefailcon.com) et les soirées Fuck Up Night, les deux conférenciers John Danner et Mark Coopersmith s’amusent à détruire toutes les idées préconçues que nous avons sur l’échec. Et leur livre « The Other F World » fait un tabac auprès des start-upers du monde entier. Ils sont partis d’un constat tout simple : on ne réussit pas si on échoue pas. En effet, combien de versions de l’IMAC a t-il fallu pour en arriver aux résultats d’Apple ? Idem pour Windows et autres Google. Durant la FailCon, des entrepreneurs viennent raconter comment leurs échecs les ont amenés à la réussite. Le but est d’avoir un discours positif et d’appréhender l’échec comme source d’inspiration pour la suite. En somme, au lieu de se lamenter, on positive.

Retour sur la dernière Failcon organisée à Grenoble

Comment rebondir après un échec ?

Mais ce qui est peut-être valable lorsqu’on est entrepreneur l’est-il pour tous les autres ? Oui, un échec reste un échec et ce quelque soit votre situation personnelle ou professionnelle. Cette nouvelle tendance nous invite non seulement à réfléchir à ce qui s’est passé et à comprendre pourquoi on a échoué mais surtout à ne plus avoir peur d’échouer en restant sur place. Ici c’est bien l’initiative et l’envie de se lancer qui doit devenir plus forte.
Pour les managers opérationnels, c’est savoir détecter quand s’arrêter lorsqu’un concept va droit dans le mur. Une vision plus facile à dire qu’à appliquer.

Quelques conseils pour rebondir après un échec ici :
http://coachpartners.fr/sept-conseils-pour-transformer-un-echec-en-succes/

Apprivoiser sa peur de l’échec avec des défis team-building

Au final, le plus handicapant est de surmonter sa peur de l’échec. Plusieurs techniques existent pour cela. Dans le cadre d’un team-building, ces techniques serviront surtout à créer une dynamique de groupe fédérateur autour d’un projet parfois risqué. Vous pouvez par exemple tentez des défis incroyables comme des sauts en parachute ou des descentes en rafting. Les défis de l’extrême permettent de dépasser sa peur et font un parallèle idéal avec la réalité du terrain.
Vous pouvez aussi prendre le contre-pied en créant une harmonie et une ambiance détachée de tout cela. En effet, la peur comme tout autre sentiment s’apprivoise, se canalise et se transforme.
C’est pour cela que nous avons retenu l’initiation au Qi Gong. Cet art ancestral chinois est pratiqué dans toutes les entreprises du pays tous les matins. Grâce aux mouvements lents vous augmentez la relaxation mentale et améliorer votre concentration.
Se recentrer sur soi aide à éclaircir la vision, à surmonter les échecs et surtout à rester serein dans la brutalité du monde qui nous entoure. Enfin, l’initiation au Qi Gong nous permet de développer beaucoup de positivité. C’est donc un formidable levier pour mettre en condition une équipe et les pousser à la réussite.

N’oubliez pas qu’un petit homme nommé Albert Einstein avait un retard de la parole et de la lecture, a raté son entrée à Polytechnique avant d’obtenir un Prix Nobel.
Echouer n’est pas une fatalité mais bien une chance pour chacun de progresser.

Vous aimerez aussi
vendredipermis1
Le vendredi, tout est-il vraiment permis ?
index-1_img08-150x141
L’art chinois de l’incentive
8035268_f520
Faire du management inter-générationnel avec des animations team-building

Laissez un commentaire

Votre commentaire*

Nom/pseudo*